Ils m'ont appelé pour me faire vacciner mais j'ai une maladie cardiovasculaire. Qu'est-ce que je fai

J'ai récemment reçu de nombreuses demandes de renseignements à ce sujet. Les patients qui souffrent ou ont souffert de thrombose veineuse, de maladie artérielle périphérique, ont subi un pontage ou un anévrisme. Devraient-ils se faire vacciner? Laquelle d'entre elles? Puis-je souffrir de thrombus? Un vaccin est-il meilleur qu'un autre pour moi? Puis-je être infecté par le coronavirus du vaccin? Dois-je demander à mon médecin un rapport pour recevoir un vaccin ou un autre? Je vais essayer de clarifier ces doutes.





Question: Dois-je me faire vacciner? Rappelez-vous que je souffre de ... (thrombose, varices, anévrisme, arythmie, accident vasculaire cérébral, athéromes dans les artères, une thromboembolie pulmonaire qui m'a donné il y a longtemps, etc., ajoutez toute pathologie que vous pourriez avoir) et que je prends ... (Adiro, Sintrom, Warfarine o Aldocumar, Plavix o Clopidogrel, Xarelto, Pradaxa, Lixiana, Eliquis, etc., ajoutez tout médicament que vous prenez)

Réponse: OUI.

Question: Mais… aussi celui d'AstraZeneca (Vaxzevria)?

Réponse: Oui aussi.


Ces questions sont très logiques, car nous recevons beaucoup d'informations des médias, des réseaux sociaux et des amis. En fin de compte, nous nous retrouvons avec l'association vaccin-thrombose. La réalité est que le vaccin AstraZeneca a été associé à un nombre minimal de cas de thrombose dans de rares localisations associées à une thrombocytopénie (diminution du nombre de plaquettes dans le sang). Ces thromboses ont été caractérisées par leur apparition dans des localisations rares: au niveau des sinus veineux cérébraux, au niveau des veines spléniques ou mésentériques et au niveau artériel, notamment chez les femmes de moins de 60 ans. Avec 18 décès en Europe pour plus de 25 millions de vaccins administrés, le risque est considéré comme «très rare».


Le mécanisme de production de ces thromboses avec thrombocytopénie semble être immunologique, de sorte que RIEN n'a à voir avec l'état de coagulation et le risque cardiovasculaire du patient, selon l'état actuel des connaissances. Autrement dit, quelle que soit la pathologie que vous avez (à l'exception de celles contre-indiquées pour la vaccination que je décris ci-dessous), vous devez être vacciné. Si vous faites partie du groupe à risque (femmes de moins de 60 ans), ne vous inquiétez pas. Aujourd'hui, en Espagne, vous recevrez un autre vaccin. Et s'il vous a déjà été administré et que 14 jours se sont écoulés… félicitations! vous avez dépassé la période pendant laquelle cette complication très rare se manifeste.


Question: Dois-je demander à mon médecin un rapport pour que je puisse obtenir un autre vaccin ou directement pour ne pas me faire vacciner?

Réponse: NON. Pour tout ce qui précède, le risque de subir des effets secondaires est identique que vous ayez ou non une maladie cardiovasculaire, quelle qu'elle soit. Les thrombus n'ont été liés à aucune maladie cardiovasculaire mais à un mécanisme auto-immun.


Question: Mais alors, si j'ai une maladie auto-immune ou si mon système immunitaire est affaibli… suis-je plus sujet aux thrombi? Dois-je me faire vacciner? Cela me donnera-t-il une réaction sévère? Puis-je avoir un Guillain-Barré? Et une paralysie faciale?

Réponse: Si vous souffrez d'une maladie auto-immune, vous devriez vous faire vacciner. Le risque de COVID est beaucoup plus élevé que celui d'avoir une complication du vaccin. Croyez-moi, cela ne vous indemnise pas de courir le risque de souffrir des complications dérivées d'une infection à coronavirus. Si votre immunité est faible, le vaccin peut avoir peu d'effet sur vous, car votre système immunitaire ne produit pas suffisamment d'anticorps pour combattre le coronavirus. Vous devez faire un test d'anticorps une fois que vous avez été vacciné et après la période de création d'anticorps (environ 3 semaines après la dernière dose). Le risque de souffrir d'une maladie neurologique est le même que si vous ne recevez pas le vaccin, sauf si vous êtes infecté par un coronavirus en ne le recevant pas, que vous êtes à risque de COVID à long terme


Question: Le vaccin peut-il me donner un COVID? J'ai vu que cela s'est déjà produit dans certaines maisons de retraite ... Et j'ai des amis qui ont eu de la fièvre, des maux de tête et de fortes douleurs articulaires après le vaccin.

Réponse: NON. Aucun des vaccins commercialisés ne contient de coronavirus vivant. Il existe trois types de vaccins:

  1. Les vaccins à ARNm (Pfizer, Moderna) portent un morceau de coronavirus (ARNm) qui agit comme un manuel d'instructions afin que nos cellules puissent copier une protéine inoffensive du virus. Une fois qu'ils l'ont créé, notre corps le détecte et crée des défenses contre lui.

  2. Les vaccins sous-unitaires protéiques (Novavax) incluent déjà la protéine virale (pas le virus), donc nos cellules la reconnaissent et créent des défenses.

  3. Les vaccins vectoriels (AstraZeneca, Janssen, Sputnik V) contiennent un virus inoffensif (PAS le coronavirus) qui ne se réplique pas et qui transporte du matériel de coronavirus dans son enveloppe (matériel de coronavirus, pas de coronavirus); Lorsqu'il pénètre dans nos cellules, il leur ordonne de produire une protéine exclusive du coronavirus, ce qui provoque l'activation des défenses contre lui.

Au final, tout consiste à avoir au sein de notre corps une protéine de coronavirus (synthétisée par celui qui la synthétise) pour qu'elle soit reconnue comme étrangère par notre système de défense et crée des anticorps et des cellules défensives contre elle, ce pour quoi il faut entre 2 et 3 semaines. , qui est le temps nécessaire pour se protéger après l'administration du vaccin. AUCUN vaccin ne modifie notre ADN.


Il existe d'autres vaccins non encore commercialisés (Sinopharm, SinoVac) qui incluent un coronavirus inactivé par un processus chimique qui rend le coronavirus incapable de se répliquer mais qui maintient les protéines reconnues comme étrangères par les défenses de notre corps, ce qui permet la génération de anticorps.


Maux de tête (maux de tête), fièvre, malaise général, douleurs articulaires ... sont la conséquence de la réaction immunitaire générée par le vaccin et indiquent que votre corps a reçu cette substance comme une substance étrangère. C'est une bonne chose, car lorsque vous le reconnaissez comme étrange, cela produira des anticorps, c'est de cela qu'il s'agit. Si vous avez été vacciné mais que vous n'avez eu aucun de ces effets secondaires, cela ne signifie PAS que vous n'allez pas vous vacciner, loin de là. Chaque organisme réagit différemment, mais l'efficacité des vaccins est prouvée.


Question: Si je vais voyager, ils me demandent un PCR. Si je me fais vacciner ... vais-je être testé positif?

Réponse: NON, car la PCR détecte le coronavirus (vivant ou mort) et ce que nous générons avec le vaccin est une protéine du virus et les défenses contre lui. Si nous obtenons des anticorps, cela peut être positif si nous n'avons pas indiqué que nous avons été vaccinés (un test d'anticorps spécifique devrait être fait).


Question: J'ai déjà réussi le COVID. Dois-je me faire vacciner?

Réponse: Oui, si plus de 6 mois se sont écoulés depuis l'infection. Si moins de temps s'est écoulé, vous pouvez également vous faire vacciner, bien que le risque de réinfection dans les 6 premiers mois suivant le COVID soit considéré comme très faible. Il n'est PAS nécessaire de faire un test d'anticorps avant de se faire vacciner.


Question: Y a-t-il quelqu'un qui ne devrait pas se faire vacciner? Y a-t-il des CONTRE-INDICATIONS?

Réponse: Oui, les personnes allergiques à l'un des ingrédients du vaccin (attention au polyéthylène glycol) ou qui ont déjà souffert d'une réaction d'hypersensibilité à la première dose. Aussi ceux qui souffrent d'une maladie aiguë GRAVE au moment de la vaccination ou qui ont moins de 16 ans (18 ans dans le cas de Vaxzevria). Les femmes enceintes qui ne font pas partie de groupes à haut risque dans lesquels elles souffrent d'une forte exposition au coronavirus ne doivent pas être vaccinées avant la fin de la grossesse, simplement parce qu'elles n'ont pas été testées chez la femme enceinte. Mais si vous avez été vaccinée et êtes enceinte… ne vous inquiétez pas, aucun effet secondaire du vaccin n'a été démontré pendant la grossesse. Et si vous cherchez à devenir enceinte, il est raisonnable de reporter la grossesse à 2 semaines après la vaccination mais ... vous n'avez pas à faire de test de grossesse avant de vous faire vacciner!


Question: J'ai un bébé que j'allaite. Puis-je me faire vacciner?

Réponse: Oui.

Le vaccin est considéré comme sûr pendant l'allaitement.


Sources:

  • Consejo Interterritorial del Sistema Nacional de Salud del Reino de España.

  • CDC: Centros para el Control y la Prevención de Enfermedades.

  • Agencia Española de Medicamentos y Productos Sanitarios




20 vistas0 comentarios

Entradas Recientes

Ver todo